Roger-Élie Péreuil >(1912 - 1963) et son journal de captivité

Photographies et documents mis à notre disposition par son petit-fils, Jacques Monclus-Galasso

Pour brosser le portrait de ce Tonneinquais nous nous sommes aidés des documents que son petit-fils, M. Jacques Monclus-Galasso a mis à notre disposition et que nous remercions.

M. Roger-Élie Péreuil, est né à Ayet le 22 novembre 1912 et décède le 2 novembre 1993 toujours à Ayet.

Roger-Élie Péreuil est le fils de Camille-Léonce Péreuil, agriculteur et régisseur du domaine agricole de Charles Lemaresquier (grand-père de la famille Debré) à Bertranet non loin d’Unet, né le 24 avril 1887 à Leyritz-Moncassin et d’Inès-Marthe Duplan née le 14 mars 1889 à Tonneins de Joseph Duplan (forgeron) et de Marie-Honorine Labat (couturière).

Roger-Élie Péreuil épouse à Albi (81) Lucie-Joséphine Combes née le 17 octobre 1915 à Montredon-Labessonie (81) et décédée le 14 mars 1992 à Tonneins.

A l’âge de 20 ans Roger-Élie s’engage dans l’armée de mai 1932 à mars 1948. Puis comme son épouse il travaille à la Manufacture des tabacs de Tonneins.

Durant la deuxième guerre mondiale Roger-Élie est fait prisonnier à Bitche puis il se retrouve dans plusieurs camps de travail en Allemagne.

Avec un autre prisonnier, il s’évade et il est repris à la frontière française quelques jours après.

Nous vous laissons découvrir le cahier qu’a tenu durant cette période très difficile Roger-Élie qui nous en dit plus sur sa détention forcée…

 

Cliquer ici pour ouvrir et/ou télécharger le journal de captivité de Roger-Élie Péreuil en format PDF