Faïencerie Boissières

Texte et sélection de photos : Alain Glayroux

Lors d’une promenade si vos pas vous mènent depuis la D 813 vers le pont de Bergeret, regardez sur votre droite le très beau pigeonnier octogonal qui trône dans le jardin d’un particulier.

Cet édifice était la propriété de la faïencerie (1) Boissières, un sieur jean de Boysièrres et de Balet était écuyer vers 1520. Cette propriété passe dans plusieurs mains et c’est Jean Valentin qui établit en ce lieu une faïencerie vers 1788.

Le principal animateur de la faïencerie est Antoine BERGERET, cet homme de métier est né à St Puy près de Condom en 1762. Il épouse le 7 février 1791 à Tonneins Catherine Imbert.       

Presque toutes les assiettes (2) et les plats ont leurs dentelures soulignées à leur bord par du bleu ou du rouge. La décoration centrale se compose en général d'un bouquet de deux ou trois roses épanouies. Cette industrie s’éteint avec le début du XIXème siècle.

Seul le nom de Bergeret est resté.